Finances, où en est-on ?

Publié le

Nos collègues des finances poursuivent sans relâche leur préparation aux enjeux de 2021 : être en mesure de procéder aux paiements dès les premiers jours de janvier, préparer l'organisation de la future direction.

La première étape de ce travail, franchie en octobre 2019, fut le choix d'un nouveau logiciel financier pour la CeA, appelé Grand Angle. "Depuis plusieurs mois, des groupes de travail transversaux composés de collaborateurs des finances, de référents comptables , d'informaticiens, planchent sur le paramétrage de l'outil, la reprise des données,..." détaillent Laurence Strich, chef de projet fonctionnel et Philippe Fahrer, chef de projet informatique.

Objectifs et futures échéances

L'objectif principal sera d'être prêts à saisir dès octobre 2020 les éléments du futur budget de la CeA. Ce premier budget devrait être voté en février 2021 par l'assemblée, après un débat d'orientations budgétaires en janvier.

Autre chantier, la convergence des procédures budgétaires des deux collectivités. Celles-ci contiennent des différences importantes. "Les contours de la future procédure budgétaire sont déjà bien tracés, reste à peaufiner les détails opérationnels de sa mise en œuvre." indique Vincent Better, directeur des finances des deux Départements. La collaboration déjà ancienne entre les deux directions y aurait certainement attendu, comme c'est le cas pour la réflexion sur la future organisation de la direction, engagée en janvier (voir encadré).

La newsletter des Directions des finances

Par ailleurs un groupe de travail élabore un plan de communication autour de ces chantiers : une newsletter dédiée (vous pouvez toutes les retrouver sur le côté droit de l'article), réunions d'information, visites de directions, informations dans l'Intranet et journaux internes.

Comment se prépare le futur organigramme?

Après deux réunions plénières des agents des finances 67/68 entrecoupées d'ateliers en petits groupes, l'organigramme de la future direction devrait être défini dès cet été. "Nous invitons les agents à se projeter, à faire des propositions." précise Vincent Better. "Ils connaissent le métier, à eux de s'emparer de la construction de la future organisation. C'est aussi le moyen pour chacun de plus calme les inquiétudes légitimes qu'il peut éprouver."