Sophrologie pour tous : évacuer les tensions

Publié le

Sophro

Isabelle vous propose une 5e séance de sophrologie. Au programme : déplacement du négatif pour évacuer les tensions accumulées par plusieurs semaines de confinement.

Pour cette séance, Isabelle Camisan vous propose de libérer votre corps et votre mental de ses tensions, qu'elles soient physiques ou émotionnelles : stress, colère, anxiété, mal-être...

Le déplacement du négatif est une technique antistress, qui permet de déplacer vers l’extérieur toutes les sensations et sentiments négatifs. Faites la séance avec l’intention d’évacuer les tensions, les soucis de tous les jours hors de votre corps.

Séance 5 - Le déplacement du négatif
Durée : 18 mn
A faire assis

Asseyez-vous sur une chaise, en prenant soin de bien poser vos pieds à plat sur le sol, les jambes décroisées. Pour la 2e partie, l'inspiration se fait par le nez et l'expiration par la bouche.

Prenez toujours un temps de récupération à la fin de séance. Vous pouvez aussi noter vos ressentis après la séance, pour voir ce que vous en retenez.

La séance comporte 3 parties

  • ASSIS au fond de la chaise
    -> relaxation de tout le corps

 

  • ASSIS en avant de la chaise
    -> en retenant l’air dans vos poumons pleins, contractez chaque partie du corps pour évacuer les tensions :

Tête : avec une grimace
Cou/nuque/épaule : en formant un "i" avec les lèvres étirées
Thorax : coudes vers l'arrière
Abdomen : mains sur le ventre
Bas du corps : contraction des fesses aux orteils
Tout le corps : mains derrière la nuque le corps tendu comme un arc

 

  • ASSIS au fond de la chaise
    -> Activation des capacités


Et toujours : quelques conseils pour profiter pleinement de la séance

  1. Prenez soin de vous isoler pour ne pas être dérangé pendant la séance.
  2. Si vous souhaitez interrompre la séance avant la fin, prenez le temps de quelques respirations profondes et étirez-vous, comme lorsque vous vous réveillez le matin. Sortir trop brusquement de la séance, peut vous faire le même et désagréable effet que lorsque vous vous réveillez en sursaut.
  3. Soyez à l'écoute de votre corps, de vos ressentis et surtout, vivez ce qui se présente à vous sans jugement. Il n'y a pas de séance réussie ou ratée. Il y a juste une expérience, la vôtre.
  4. Soyez bienveillant avec vous-même. Si votre esprit s'égare au début, si vous perdez le fil, si vous pensez ne pas réussir à vous détendre suffisamment... prenez les choses comme elles sont.
  5. La sophrologie, c'est comme le sport : pour en voir les effets sur la durée, il faut pratiquer !

Alors, pratiquez le plus souvent possible, en fonction du temps dont vous disposez.